Activateur de notoriété depuis 2001

Nansen qui ?

La société a été ainsi baptisée en hommage à Fridjtof Nansen, immense et permanente source d'inspiration.
C'est comme une évidence...

Fridjtof Nansen, explorateur polaire et humaniste

Fridtjof Nansen naît le 10 octobre 1861 à Store Froen, près de Christiana (actuellement Oslo). Petit dernier d'une famille aisée dont le père est avocat, il entame des études secondaires, puis entre à l'université en 1881 où il entreprend des études de zoologie. En 1884, dans le cadre de ses études, il embarque à bord du Viking, pour une expédition de chasse au phoque et à la baleine dans l'Arctique. Cette expédition va bouleverser sa vie. Son diplôme en poche, il entre au Muséum d'Histoire Naturelle de Bergen et débute des travaux sur le système nerveux des animaux marins. Si ses travaux le passionnent, la routine ne lui convient guère. Grand sportif, pratiquant le ski de fond et le Telemark à un certain niveau (12 fois Champion de Norvège), il met alors au point une première expédition au Groenland.

En 1888, il organise une expédition au Groenland qui lui vaut les honneurs de son pays pour son courage.

Entre 1893 et 1896, il part en exploration polaire à bord du "Fram" et collecte des données scientifiques.

En 1905, il joue un rôle important dans la séparation de son pays de la Suède. Puis il représente la Norvège à Londres jusqu'en 1908.

En 1920, il est nommé délégué de la Norvège auprès de la Société des Nations (SDN) puis s'occupe du rapatriement de 500 000 prisonniers de guerre allemands, autrichiens et hongrois.

En 1921, le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) le charge de venir au secours des victimes de la famine en Russie, et il institue en 1922 le "passeport Nansen" pour venir en aide aux apatrides, ce qui lui vaut le prix Nobel de la Paix.

Il travaille pour le compte des réfugiés jusqu'à sa mort soudaine en 1930, après que la Société eut établi l'Office international Nansen pour les réfugiés afin de s'assurer que ses travaux se poursuivent. Cet office reçoit lui aussi le prix Nobel de la Paix, en 1938.